Bienvenue!

Je vis à la campagne

J’aime planter, semer et contempler le résultat.

Je n’aime pas cuisiner mais j’aime manger bon et sain.

 

Sur ce site, je vous fais partager mes pensées, mon jardin et ma quête d’une vie simple et saine sur les bords de la rivière Laïta.

Un site pour partager avec ceux qui vivent déjà la campagne et faire rêver tous ceux qui ont le projet de quitter la ville pour une vie plus proche de la nature.

 

Vous ne connaissez pas le Blog?

Commencez par

MA PETITE SELECTION

Réflexion sur le rapport de chacun à la nature

 J’ai toujours rêvé d’avoir un grand jardin fleuri ou un parc et qu’on pourrait m’apprécier voire même m’admirer pour ma capacité à créer un environnement fleuri et coloré, bref un beau jardin.Une mésaventure cette semaine me laisse penser que je me suis trompée sur toute la ligne. Non seulement, on ne m’admire pas et on ne me comprend pas, mais en plus j’embête le monde.

agriculture urbaine – les fermes LUFA

D’une superficie de presque 3000 mètres carrés, les Fermes Lufa peuvent produire des légumes pour plus de 3000 personnes habitant à proximité. Les personnes s’inscrivent sur le site et récupèrent leur panier de légumes dans un point de collecte. Un peu comme une AMAP. La culture se veut sans pesticides et recycle l’eau de pluie. La serre profite de la chaleur de l’immeuble ce qui permet d’économiser de l’énergie par rapport à une serre classique au sol.

J’ai testé la tondeuse robot Husqvarna

Oui, c’est bon, je vous entends déjà me dire qu’un robot ça pas très écolo, retour à la terre, respect de l’environnement et tout et tout. Certes! Mais qui a dit que le retour à la terre devait se faire dans la douleur et sans l’aide de la technologie?

Mon robot tondeuse est le meilleur investissement pour le jardin et la maison (contrairement à l’aspirateur robot dont je vous parlerai peur être plus tard. Oui, j’aime bien les robots…)!

Pesticides: que dit la réglementation concernant l’épandage?

Les agriculteurs peuvent–ils épandre n’importe quoi, n’importe quand ? Quelles sont les distances à respecter pour épandre un pesticide?
Revenons à l’origine de mes interrogations :
Samedi, il fait beau et comme il a plu ces derniers jours, il faut entretenir un peu les alentours du potager. C’est alors que je vois l’agriculteur du coin, qui a semé sur une parcelle qui longe mon terrain, arrivé pour traiter.Ce jour-là, le vent est fort. A vu de nez, je dirais dans les 30 à 40 km/h.

LE BLOG