Jardin

Découverte du château et des jardins du domaine de Trévarez

25 avril 2019
Domaine de Trevarez

La semaine dernière nous nous sommes baladés dans le domaine de Trévarez.

C’est en pleine campagne au beau milieu du Finistère, à St Goazec.

Je n’y étais pas allée depuis une petite dizaine d’années. Il faut dire que ce n’est pas la porte à côté pour une promenade de l’après-midi.

Après une bonne heure de route, nous avons profité de ce jardin breton à la végétation typique des terres de bruyères: camélias, rhodo, azalées et andromèdes. Plus tard dans la saison fleurissent également des hortensias.

On peut facilement rester flâner 3 heures dans les jardins. Même en période de vacances, il n’y avait pas grand monde dans le parc et la plupart des gens se concentre autour du château.

La visite est intéressante à partir de Mars avec la floraison des camélias.

Nous étions un peu tôt pour les rhododendrons mais les camélias étaint encore beaux et les azalées commencaient à fleurir.

Le château

Nous n’avons pas visité le château, d’abord parce que nous avions déjà beaucoup marché et puis nous étions accompagnés de notre chienne Mika.

La construction du château est en fait relativement récente et date du début du siècle dernier. Il a donc à peine plus de 100 ans. C’était une construction moderne avec tout l’équipement à la pointe de la technologie de l’époque (chauffage, eau courante, salle de bain, électricité…).

Le château fut occupé par les Allemands pendant la guerre et bombardé en 1944. Après la guerre, le parc et le château restèrent à l’abandon jusqu’à la fin des années soixante où il fut racheté par le conseil général du Finistère.

Depuis le château a été rénové. Le parc a été peu à peu ouvert aux visiteurs et certaines parties ont été replantées et réaménagées. On peut maintenant se promener dans la totalité du parc.

Place à la promenade

Dès l’entrée, on est accueilli par des azalées en début de floraison

Puis en continuant tout droit, on est attiré par les batiments des anciennes écuries. On traverse la cour pour arriver vers un ancien potager joliment réaménagé.

En se dirigeant vers la droite et sans aller vers le château, on a accès à un ancien potager. Une fontaine ici, un petit banc rouge accueillant là…on se promène parmi et sous les rhodendrons en fleurs, on passe de chambre en chambre et on se dirige peu à peu vers un ancien potager entouré de grands murs.

Les grandes serres adosssées au mur étaient chauffées grâce à un système d’eau chaude. Aujourd’hui les légumes sont remplacés par des gauras.

On traverse le potager et on débouche sur de belles prairies et une vue magnifique sur le château d’un côté et sur Chateauneuf du Faou de l’autre côté.

Puis l’allée des rhodos pas encore très fleurie nous mène vers ce joli ruisseau artificiel. En remontant vers le chateau, encore de l’eau et des fontaines.

Le jardin italien

Quelques érables parfois très lumineux.

Nous revenons sur nos pas pour continuer l’allée des rhodos. Il ne faut pas hésiter à prendre les petits chemins de traverse. C’est là que l’on découvre des rhodos et des azalées en fleurs dans les sous bois.

Et au bout du chemin, revoilà le château!

Puis des camélias, de grands camélias avec des fleurs très graphiques et des couleurs originales.

Dans les jardins on voit souvent des camélias tout ronds, très compacts parce qu’on les a taillés. Ici, les camélias ont poussé librement et leurs formes sont légères et naturelles.

Camélia Otome
Camélia Otome
Camélia Hagaromo
Camélia Hagaromo

Retour vers le château et son tapis d’azalées

Une belle promenade

Le parc mérite mieux qu’une visite tous les 10 ans. Il est à la limite du trop grand pour une seule visite. Il faudrait venir trois ou quatre fois pour profiter de l’échelonnement des floraisons. Il mérite bien un détour ou un déplacement juste pour lui.

SUR LE MÊME THÈME…

9 Comments

  • Reply catherine 25 avril 2019 at 18 h 59 min

    tu m’as fait découvrir des parties de jardin que je ne connaissais pas, pourtant j’y suis allée plusieurs fois, la dernière à Noël il y a quelques années.
    Je vais y retourner, tu m’en as donné une grosses envie!
    ce parc est enchanteur, en toute saison..tes photos sont belles…
    bonne soirée!

    • Reply Agnès 25 avril 2019 at 20 h 34 min

      Nous ne sommes pas restés sur les grandes allées qui n’étaient pas fleuries et c’est comme ça que nous avons découvert un chemin bordé de vieux andromèdes (pieris) et ensuite de vieux camelias. Je crois bien que je n’avais jamais vu cette partie. Elle a peut être été rouverte récemment aux visites. Et puis c’est tellement grand! On se voir bientôt!

  • Reply Jean Claude Divet 25 avril 2019 at 15 h 48 min

    C’est très joli Agnès. Merci pour le partage.

  • Reply lulu 25 avril 2019 at 13 h 10 min

    Le parc semble en effet immense et il croule sous les fleurs de terre de bruyère. Ces camélias sont impressionnants, ils forment de petits arbres. Ils doivent être plantés depuis longtemps pour être devenus si grands car on ne peut pas dire que ce soit des plantes qui poussent vite. Merci pour le partage ! Bonne journée.

    • Reply Agnès 25 avril 2019 at 16 h 57 min

      Le parc fait 85 hectares. Je ne sais pas quand ont été planté les camélias. Certains peut être avant la guerre et les autres dans les années 70 quand le parc a été racheté par le département.

  • Reply marie des vignes 25 avril 2019 at 12 h 11 min

    bonjour Quel superbe promenade, c’est magnifique, le château, les extérieurs , les fleurs ,merci pour ce beau partage bon après-midi MTH

    • Reply Agnès 25 avril 2019 at 13 h 03 min

      Merci.Bonne après-midi. ici, le soleil joue à cache-cache avec les nuages.

  • Reply unbrinnaturel 25 avril 2019 at 10 h 45 min

    Coucou Agnès, j’ai adoré ta visite !! Le parc est superbe, merveilleusement fleuri !! Le château a également beaucoup de charme, tu donnes vraiment envie de le visiter, et tu sais à quel point j’adore visiter les parcs de châteaux 🙂 D’ailleurs il faut que je m’y remette !! J’habiterais à côté de chez toi, sure, j’irais visiter et me promener sur le domaine de Trévarez !
    Bon jeudi, à bientôt 🙂

    • Reply Agnès 25 avril 2019 at 10 h 54 min

      Je pense en effet que ce château te plairait. Il est vraiement étonnant du fait de sa modernité. Nous sommes habitué à visiter de « vieux châteaux ». C’était vraiment loufoque comme idée de faire un château à cette époque là. Cela parait totalement anachronique et pourtant les installations étaient ultra modernes pour le début du siècle. Et les jardins…superbes! Bonne journée Nathalie.

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :