Jardin

Comment se débarrasser du liseron: 6 méthodes

se débarrasser du liseron

J’ai testé 6 méthodes pour détruire le liseron. Chaque printemps, c’est vraiment terrible. Le liseron est partout. J’en ai repéré de 2 sortes: un petit à fleurs roses qui lorsqu’il sort de terre fait 5 ou 6 tiges qui s’étalent autour de la racine de base et un à grosse fleurs blanches (très joli!) qui fait de longues tiges rampantes et grimpantes assez faciles à éliminer à la main. Je crois que c’est lui que l’on appelle liseron des haies. Je souhaite me débarrasser des deux sortes de liserons, même celui qui est joli!

  • L’arrachage
  • le carton + BRF
  • Bâche noire et boites de conserve
  • Concurrence des autres végétaux
  • Vinaigre blanc
  • Végétaux toxiques

J’ai cherché sur internet des solutions. Quel est le meilleur désherbant liseron? Quelles solutions pour un anti-liseron naturel?

Voici les résultats de ma recherche et de mon expérience.

L’arrachage du liseron:

La solution qui se présente à tous comme la plus évidente est probablement la plus efficace mais elle doit être associée à d’autres méthodes et n’est jamais définitive. Il faut arracher de préférence à la fourche et quand la terre est humide. Plus facile à dire qu’à faire. Car en été, il suffit d’une petite journée de pluie pour que le liseron profite et la terre n’est pas pour autant assez mouillée pour facilité l’arrachage. Ensuite, quand on a un grand terrain et que le temps est propice à la pousse des liserons, on se laisse vite déborder!

Sans oublier que la racine de base descend à au moins 50 cm (mon constat dans un trou creusé par le chien près du potager).

Le carton + le BRF:

J’ai testé et ça ne marche pas. Au contraire! Sur un parterre où j’ai éliminé le chiendent et les ronces, il n’y avait pas de liseron à l’origine. Maintenant je n’ai plus de chiendent ni de ronces mais j’ai du liseron!

Bâche noire et boite de conserve pour mettre le liseron dans le noir

Et bien, il va falloir en manger des conserves pour tuer tous les liserons du jardin! Et la bâche? comment l’installer au milieu d’un parterre , dans une haie ou au pied d’une clôture? De plus, combien de temps laisser la bâche si une année de carton + BRF ne suffisent à mettre le liseron dans le noir? Il ne me semble donc pas que ce soit la meilleure méthode pour se débarrasser du liseron. Si vous avez une expérience positive à ce sujet, merci de la partager.

Apporter de la concurrence

Pourquoi le liseron a poussé dans mon parterre tout propre recouvert de BRF? Et bien parce qu’il n’avait plus aucune concurrence. Le liseron pousse mieux là où rien d’autre ne pousse. Entre les plants d’un parterre de fleurs, au bord des allées, entre les semis au potager. J’ai remarqué qu’il pousse beaucoup moins dans une parcelle recouverte de feuillage. Par exemple: dans les haricots verts (pas les grimpants), les courgettes bien grasses, les pommes de terre, le thym , la menthe, bref partout où on ne voit pas la terre , il y a moins de liserons. D’où l’idée de planter serré et d’utiliser les plantes dites « d’engrais verts ».

Se débarrasser du avec du vinaigre blanc

Peut-on réellement éliminer le liseron au vinaigre blanc?

Le vinaigre est sans aucun doute un désherbant. Mais quelle quantité faudrait-il pour nettoyer tout le jardin?

J’ai testé: si on trempe les feuilles dans le vinaigre comme on pourrait le faire avec du glyphosate, seules quelques feuilles meurent mais pas la plante. Si on verse le vinaigre au centre de la touffe de liseron, ça marche. Le liseron meurt mais il faut beaucoup de vinaigre pour traiter tout un jardin et on ne peut traiter que les liserons isolés sinon on tue aussi les autres plantes (et les insectes!).

Si on verse le vinaigre directement au pied du liseron, les plantes à 15-20 cm aux alentours meurent également.

Le vinaigre reste toutefois, avec l’arrachage, une des meilleurs solutions surtout dans les allées et les zones où il n’y a pas d’autres plantations.

Vérifier la dilution du vinaigre avant d’acheter. Le vinaigre acheté en jardinerie est souvent plus cher mais aussi plus concentré donc plus efficace.

Les végétaux réputés « toxiques » pour le liseron:

Voilà une idée très répandue sur le net. Les œillets d’Inde et les tagètes seraient toxiques pour le liseron. Il suffirait d’en planter un peu partout dans le jardin.

J’ai même trouvé cette recette: récupérer les racines d’œillets d’Inde en fin de saison et les faire macérer un mois dans de l’eau. Récupérer le jus de racine + l’eau de macération et conserver en bouteille jusqu’au printemps. Arroser le liseron dès qu’il apparaît.

Alors? Le liseron pousse-t-il au pied des œillets d’Inde? réponse en image:

se débarrasser du liseron
se débarrasser du liseron
se débarrasser du liseron

Comme vous pouvez le constater sur les photos, les œillets d’Inde de semblent pas arrêter les liserons. Mais peut être sont-ils plus faibles à cet endroit. Il faudrait les laisser pousser pour savoir.

En conclusion:

Il n’y a pas de traitement miracle pour éliminer le liseron. Il faut donc arracher le plus de liseron possible pour l’affaiblir et l’empêcher d’égrainer puis recouvrir la terre d’une végétation dense.

Dans le potager, il faut malheureusement oublier la méthode de non bêchage de la terre préconisée par la permaculture. On doit toujours bien sûr couvrir le sol d’un paillis mais le liseron passera à travers. Maintenant je nettoie la terre en profondeur entre chaque plantation et mes récoltes sont meilleures. Les plantes du potager n’aimaient pas du tout la concurrence du liseron.

Mise à jour 2021:

C’est la troisième année maintenant que je nettoie la terre du potager le plus minutieusement possible. Cette année je n’ai pratiquement pas trouver de racines de liserons dans une zone nettoyée deux fois par an depuis 3 ans.

Je nettoie en soulevant la terre avec une fourche bêche et en enlevant le moindre petit bout de liseron.

Toutefois j’ai fait l’erreur de laisser un carré de fraisiers où le liseron à prospéré plusieurs années. J’ai détruit cette zone au printemps 2020 et il y encore du liseron qui pousse cette année. L’arrachage systématique reste cependant la meilleure façon pour se débarrasser du liseron.

Au sujet de l'auteur

Agnès

30 Comments

  • Bonjour à tous,
    Voici ma solution pour tuer le liseron définitivement, sans abîmer les plantes autour (la même que pour les ronces bien que ça marche un peu moins bien) : les laisser tremper dans de l’eau de javel jusqu’à extinction. J’utilise des pots de nouilles japonaises, les [yaki] Soba, en plastique épais à la bonne taille et qui a un couvercle (même s’il a 3 petits trous qu’il faut recouvrir s’il pleut). Je démêle toutes les tiges du liseron très doucement des plantes qu’il a prises au lasso, car il me semble que plus on les casse, plus ça repousse, et plus il y a de feuilles qui absorberont le poison, plus ça descendra jusqu’à la racine. Puis j’entortille toute la tige du liseron dans mon pot. Je mets un cailloux moyen dedans pour faire un poids et maintenir les tiges, puis je remplis d’eau de javel pure et ferme avec le couvercle. Je bloque ce pot d’autres très grosses pierres tout autour pour qu’il ne bascule pas. A voir avec une petite boite de conserve, et une plus grosse renversée dessus en couvercle, ça peut faire l’affaire.
    Pour les ronces, j’utilise un grand seau, selon la grandeur la tige. J’évite de la couper, même idée, pour qu’un max de feuilles boivent la javel, et avec des grosses pierres dans le seau pour les maintenir. Les ronces repoussent quelques temps plus tard, mais avec des racines plus petites qu’on peut arracher à la fourche, alors que le liseron non.
    C’est sûr, quand on est envahi, ça semble un travail impossible, mais si on s’attaque à 3 ou 4 pieds par saison, on en voit réellement le bout.

  • Nous sommes maintenant en juin 2018 (je lis seulement ton article) et les liserons sont heureux comme tout : temps humide et chaud, ils s’en donnent à cœur joie. Perso, je ne m’énerve pas trop : je les arrache au gré de mes ballades au jardin. Il en revient toujours mais ce n’est plus l’envahissement du début. L’essentiel est de réagir avant qu’ils ne forment des graines… C’est ce que tu dis, en fait !

  • Je suis moi aussi envahie par les liserons et la seule solution efficace est effectivement l’arrachage profond. La concurrence d’autres plantes fonctionne aussi, mais certains végétaux se font tout de même coloniser…

  • Chez moi aussi, pas mal de liseron. Après m’être acharnée à extirper les racines le plus possible (et à m’énerver quand elles cassent) je me constate maintenant de tirer dessus quand je me promène au jardin. Comme toi, je pense que ça les affaiblit (un peu) malgré tout . Le truc du vinaigre blanc a l’air pas mal , je m’en vais lire l’article.

    • Je fais comme toi, j’en élimine au passage en me promenant sauf au potager où il faut protéger les légumes. mais j’espère sincèrement qu’il y en aura moins l’an prochain. Bonne journée Annick

  • ici aussi le jardin est envahi par cette vilaine plante, ça a commencé tout petit et maintenant les racines ont parcouru un grand bout de jardin, j’ai essayé plein de recettes, mais la seule qui fonctionne bien chez moi, c’est l’arrachage systématique..que je fais très irrégulièrement, quand je n’en peux plus de voir les rosiers couverts de ces feuilles qui sentent si mauvais lorsque je les arrache …
    bonne fin de WE Agnès!

  • Je suis vraiment envahie.
    J’ai dû tester il y a des années une solution qui marchait : tremper une partie des feuilles dans du fuel mais il faut de la patience et ça pue.
    Récemment, j’ai essayé du désherbant systémique par contact sur les feuilles. C’est précis et évite de toucher d’autres plantes, mais quel boulot! Si on veut éradiquer tout le liseron, c’est interminable. Alors je renonce à ces méthodes chimiques. J’arrache ce que je peux sachant très bien que je le reverrai l’an prochain.

  • Bonjour Agnès,
    Chez moi c’est le liseron à fleurs blanches qui a envahi le jardin : lavande, pivoine, rosiers … et il est encore plus envahissant que l’année dernière, un véritable fléau. Je ne réussi à m’en débarrasser que lorsque je l’arrache méthodiquement … et encore ce n’est que provisoire, comme tu l’écris, à la moindre averse il réapparaît … Je vais essayer le vinaigre blanc alors, versé sur le pied. Merci pour ton article, le liseron est vraiment une mauvaise herbe dont je me passerais bien malgré le fait que je trouve ses fleurs ravissantes 🙂 Bonne journée.

  • Bonsoir Agnès
    Plein de liseron chez moi aussi y compris sous les plantes comme les œillets du poète qui pourtant couvrent bien le sol :o(
    Mais en fait j’ai lâché prise plus ou moins (ça prend trop de temps) puisque je n’enlève le liseron que là ou il gène vraiment (sous les plantes) quand la terre est mouillée pendant que j’arrose et quand je croise une branche avec des fleurs, ce qui évitera que celle ci au moins fasse des graines ! Sinon je fais toute la « pelouse » … je le fais un peu au début quand je vois les fleurs s’épanouir dans l’herbe pour éviter que ça n’étouffe tout mais ce n’est pas du gazon tant pois alors :o) J’ai l’impression qu’à force d’arracher les tiges sous les plantes elles deviennent moins épaisses, mais bon … nous sommes en fin de saison !
    Bonne semaine au soleil ;o)

  • Salut Agnès !!
    Je me suis penché sur la question. Le vinaigre blanc est pour moi le plus adéquate. Il faut le pulvériser pur par temps très ensoleillé et très chaud. Quand le soleil chauffe le plus c’est le bon moment de le faire. J’achète le vinaigre blanc par bidon de 5 litres à 2.99 euros. Il faudra que tu y reviennes plusieurs fois. Voici la recette que j’ai écrite sur mon site https://spotjardinmonsite.com/2017/04/07/desherber-au-naturel/

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.