Jardin

Le sureau : un arbuste à redécouvrir

11 juillet 2017

Vous souhaitez un jardin qui accueille la biodiversité dans votre jardin ? Vous aimez les confitures et les gelées ? Alors redécouvrez le SUREAU !

Le sureau, un classique de nos campagnes

Le sureau, arbuste très présent dans la nature, était très utilisé autrefois. On l’aimait pour ses qualités médicinales, tinctoriales, culinaires. Il a un beau feuillage et une jolie floraison.

On l’aime aujourd’hui car il abrite une grande diversité d’oiseaux et d’insectes. Il attire les insectes butineurs et nourrit les abeilles, les papillons… Il abrite les nids des oiseaux et les baies les nourrissent en fin d’été lorsque les autres baies comme les groseilles et les épines vinettes n’ont plus de fruits.

 

Adoptez-le sans hésiter !

Fleurs de sureau

 

Beau feuillage et floraison généreuse

Le feuillage du sureau est décoratif. Il existe plusieurs variétés, vous pouvez donc choisir en fonction du colori que vous cherchez.

La floraison généreuse est souvent parfumée (chez Sambucus nigra). Les jolies grappes de fleurs blanches se déploient à partir du mois de mai. Certaines variétés peuvent être plutôt  crème, abricot ou rosés. On peut faire des gelées, des limonades et des sirops avec les fleurs des variétés comestibles.

Les fruits qui mûrissent en automne, vont du noir au rouge. Il existe plusieurs variétés comestibles dont la plus connue est Sambucus Nigra. Vous découvrirez d’autres variétés comestibles sur le site de Ribanjou. Les baies sont à consommer cuites et permettent de faire des gelées.

 

 Sirop de sureau

Pourquoi planter un sureau ?

  • Parce qu’il est rustique et pousse vite. On peut le tailler dans une haie.
  • Pour l’utiliser au jardin en en faisant du purin. Insecticide, répulsif et activateur de compost.
  • Pour en faire des gelées et des limonades avec les fleurs ou les fruits.
  • Pour la beauté de son feuillage et de ses fleurs.
  • Pour utiliser ses branches creuses pour confectionner un hôtel à insectes, des flûtes et des pipos.
  • Pour attirer les insectes pollinisateurs, les oiseaux, les papillons.

Attention dans la nature, 2 sureaux à baies noires sont présents dont un toxique. Il s’agit du sureau yèble. Le toxique a des fruits tournés vers le ciel alors que le sureau noir (comestible) a les fruits qui tombent en grappe vers le sol.

Fruits du sureau

 

Fabrication du purin de sureau :

1 Kg de feuilles pour 10 litres d’eau. Laissez macérer les feuilles une dizaine de jours en brassant tous les jours. La fermentation est terminée lorsqu’il n’y a plus de bulles qui remontent.

On l’utilise non dilué comme répulsif contre les mulots et autres rongeurs. On le dilue à 10% pour une utilisation en insecticide pulvérisé.

Le purin de sureau est aussi un engrais riche en azote qui peut donc remplacer le purin d’ortie si vous n’avez pas de culture d’ortie près de chez vous. Ceci dit, je ne l’ai pas encore testé.

 

J’ai planté 2 sureaux ce printemps et ils ont déjà fleuri. Ils restent toutefois très petits et je n’ai pas eu l’occasion de faire ni limonade, ni gelée, ni purin de feuilles.

Je compléterai donc cet article quand j’aurai testé des recettes.

Vous pouvez ajouter vos liens de recettes dans les commentaires.

Photos Pixabay

 

 

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply Cyann P. 17 juillet 2017 at 15 h 21 min

    Du sureau! Je n’avais jamais su le nom de cette plante que je voyais partout. Quel gout peut avoir sa limonade?

    • Reply Agnès 17 juillet 2017 at 17 h 57 min

      Un goût très spécifique, léger et fleurit; Ce que je préfère c’est la gelée pomme/fleurs de sureau. miam!

  • Reply Nathalie 12 juillet 2017 at 6 h 32 min

    Merci pour toutes ces informations sur le sureau, notamment pour celle sur la différence entre les baies de sureau comestibles ou toxiques … J’aime utiliser ces baies pour décorer la maison à l’automne, je ferai plus attention quand je les ramasserai à l’avenir, de mémoire celles que j’avais ramassées regardaient en bas … Bonne journée Agnès 🙂

    • Reply Agnès 12 juillet 2017 at 17 h 45 min

      Bonjour Nathalie. Si tu ne mange pas les baies et que c’est dans un bouquet, je ne pense que ça pose de problème si elles sont toxiques. A moins que tu aies des enfants ou des animaux qui avalent tout. 😉

  • Reply Nat 11 juillet 2017 at 22 h 26 min

    Bonsoir :o) Il est passionnant cet article (aussi) ! Je découvre qu’il y a bien plus que 2 sureaux, en fin de compte il est facile de se souvenir que celui qui est toxique ne fait pas « descendre » ses fruits vers nous pour que nous les attrapions comme le fait celui qui est comestible, la nature est bien faite ;o)
    Ca me tente depuis un moment d’en planter un mais je crois savoir qu’ils deviennent grands et je n’ai pas trop de place. Le dilemme est toujours le même : laisser les fleurs aux butineurs et les fruits aux oiseaux ou les manger !! Bah on peut toujours partager ! Je vais aller visiter le lien que tu nous donnes. Merci. Belle semaine à toi.

    • Reply Agnès 12 juillet 2017 at 17 h 42 min

      Bonjour, je ne crois qu’il devienne très grand. C’est un arbuste et dans la nature ils font moins de trois mètre de haut . En plus il accepte d’être taillé.

  • Reply Des Pensées au Jardin 11 juillet 2017 at 22 h 10 min

    Jolies photos, joli article . Fleurs de sureau et citron pour ta boisson ?? Belle soirée.

    • Reply Agnès 12 juillet 2017 at 17 h 40 min

      c’est malheureusement juste une photo pixabay. Mais c’est une bonne idée avec du citron! j’essaierai…l’année prochaine…

    Leave a Reply

    UNE NEWSLETTER PAR MOIS

    LA CAMPAGNE ET UN JARDIN 

    Comme si vous y étiez!

    Tournesol
    • Des conseils en jardinage.
    • Des visites du jardin en images.
    • De la déco et bien plus encore.
    x
    %d blogueurs aiment cette page :