Jardin

Camomille, anthemis et tanaisie: comment les différencier?

21 juin 2018

Quelle différence entre camomille, anthémis et tanaisie?

Si vous cherchez ces plantes sur google, vous obtiendrez des photos de petites marguerites blanches à cœur jaune. Pour les placer dans un parterre de fleurs, nous n’avons pas besoin de connaitre exactement le nom de la plante. Il suffit qu’elle soit jolie. Mais si on veut l’utiliser au jardin par exemple en engrais ou insecticide, il faut savoir de quoi on parle.

Mise à jour de l’article de juillet 2017 

Ces trois plantes sont de la famille des astéracées ou de la famille des composées selon la classification de Gaston Bonnier et Georges de Layens. La grande camomille et la tanaisie sont des tanacetum alors que la camomille vraie est une matricaire. L’anthémis est encore une autre variété mais également de la famille des composées.

La Tanaisie

Tanaisie

Tanaisie

La tanaisie habituellement conseillée pour le traitement du jardin est jaune. Si on consulte les moteurs de recherche, on constate qu’il existerait une grande variété de tanaisie. La plus facile à reconnaître étant la tanaisie jaune. Mais les moteurs de recherche font parfois remonter des tanaisies à pétales blanches. C’est en fait une grande camomille mais plus proche de la tanaisie que de la camomille des champs.

D’après le guide de la Flore complète portative de la France, de la suisse et de la Belgique, il existe à l’état naturel 3 tanaisies: la tanaisie balsamite dite herbe au coq, la tanaisie annuelle et la tanaisie vulgaire dite barbotine.

La tanaisie peut donc être une plante vivace. On la cultive soit en la semant, soit en divisant le pied mère. De toute façon, elle égrène et on peut récupérer les petits plants pour les placer avantageusement au potager ou au verger. On pourra notamment la placer près des plants et arbres sensibles aux pucerons.

Vous trouverez plus d’information sur cette plante en lisant l’article suivant: Culture et utilisation de la tanaisie au potager et verger bio

Je n’ai pas encore cette plante dans mon jardin mais je vais essayer d’en trouver dans la nature!

La grande camomille

J’avais donc de jolies petites fleurs dans mon jardin, qui poussaient là toutes seules et je pensais que c’était une variété de camomille. Pourtant la camomille des champs est bien différente.

Tanacetum parthenium est une plante qui, en théorie, ne pousse pas à l’état sauvage. C’est une plante des jardins plus proche donc de la tanaisie que de la camomille qui fait les tisanes. Elle est originaire du sud-est de l’Europe et dégage une forte odeur (de camphre pour certains…). On l’appelle aussi pyrèthre doré ou partenelle. Le pyrèthre étant un insecticide, ça ne m’étonnerait pas que cette plante soit insectifuge et peut êter insecticide sous forme de purin.

grande camomille - tanacetum parthenium

Au jardin elle se ressème toute seule et elle adore les pots de fleur et le pied des murs.

La camomille vraie

camomille vraie

camomille vraie

La camomille vraie (matricaria recutita) fait de plus petits plants que la tanaisie ou la grande camomille . Elle est presque rampante et on la trouve au bord des chemins, en bord des routes récemment construite. Elle aime les terrains vagues et bien dégagé. On peut la reconnaître à l’odeur.

On peut utiliser la camomille au jardin. Je ne l’ai pas testée mais elle serait fortifiante (améliore les défenses de la plante contre les maladies) et insectifuge,  contre la piéride du chou et les pucerons.

Comme elle est jolie et que c’est une plante aromatique, je pense qu’elle a sa place au potager.

L’anthémis

L’anthémis, blanche à cœur jaune ou marguerite des Canaries, ressemble à la camomille romaine (Chamaemelum nobile, encore une qui s’appelle camomille!) mais la plante est plus grande et le feuillage un peu bleuté. Le feuillage de la camomille (celle qu’on trouve au bord des routes) est lui bien vert. D’autre part l’anthémis ne sent pas la camomille. Je n’ai pas trouvé de photo très satisfaisante de l’anthémis et mes plants ont gelés au printemps cette année. Il est d’ailleurs assez rare qu’un plant d’anthémis blanc survive à l’hiver en Bretagne. Je n’ai pas trouvé d’usage au jardin pour cette plante qui est donc purement ornementale.

 

Utilisez vous ces plantes au jardin? J’aimerais bien avoir un retour d’expérience sur la tanaisie.

tanaisie camomille anthémis

Vous aimerez peut être aussi

9 Comments

  • Reply eglantine 22 juin 2018 at 10 h 38 min

    Merci pour les informations 🙂

  • Reply marie des vignes 21 juin 2018 at 12 h 36 min

    Bonjour, un billet très interessant. Bonne journée MTH

    • Reply Agnès 21 juin 2018 at 13 h 27 min

      merci. Bonne journée à toi aussi, sous le soleil

  • Reply Jean Claude Divet 24 juillet 2017 at 15 h 49 min

    Salut Agnès !!
    Très bel article sur ces trois plantes. Cette année j’ai planté un pied de tanaisie. Il se porte très bien. ça va me permettre quand il se sera reproduit de faire mon propre insecticide naturel. Pour ce qui est des photos, tu dois pouvoir en trouver en cliquant sur l’onglet “Images” de la page de recherche Google. Au fait, merci pour le suivi.

    • Reply Agnès 24 juillet 2017 at 17 h 05 min

      La tanaisie est vraiment une plante intéressante.Merci pour ton commentaire et à bientôt

  • Reply Annick Boidron (quatre moineaux) 13 juillet 2017 at 14 h 14 min

    Bonjour Agnès
    Le seul usage que e fais de la tanaisie, c’est la couper en petits morceaux et la placer entre les choux ou d’autres légumes pour éloigner les parasites. Est-ce que ça marche ? je n’en sais rien : en général les parasites s’en vont tout seuls… sauf les piérides ! J’ai un pied de tanaisie dont les feuilles sont frisées (achetée), c’est assez joli. Je crois que j’ai la même “camomille” que toi et une amie m’a fait remarquer dernièrement que c’était une tanaisie. D’ailleurs quand on sent l’odeur, on comprend ! Je découvre ton blog (ou je le redécouvre ? ) et je vais y faire un petit tour.

    • Reply Agnès 13 juillet 2017 at 14 h 23 min

      Bonjour Annick. Je pense que je vais tout simplement en semer au potager! A bientôt

  • Reply Heikel de JardinerFuté 9 juillet 2017 at 14 h 47 min

    Bonjour Agnès,

    Très bon article pour apprendre à différencier ces 3 plantes !
    Ce serait bien de mettre une photo pour l’anthémis afin de l’avoir sous les yeux 😉

    • Reply Agnès 9 juillet 2017 at 14 h 54 min

      Merci Heikel. Je n’ai pas trouvé de photo d’anthémis libre de droit satisfaisante. Mes plants ont gelés cet hiver et je n’en ai pas rachetés. Souvent sur le net , on voit des images de camomille à la place d’Anthémis. Je complèterai l’article dès que j’aurai un Anthémis sous la main.

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :