Jardin

Le jardin en septembre

5 septembre 2019
Le jardin verger en septembre - pommiers

Ouh la la, le jardin au retour des vacances n’est pas vraiment au top de sa forme.

Quelle idée aussi de partir en plein été alors que le potager a besoin d’eau et les fleurs annuelles d’entretien et de tuteurage.

Bref, j’ai été un peu (beaucoup) absente cet été et pas que pour des vacances, du coup pas de fleurs, peu de légumes et beaucoup de travail pour tout remettre en ordre.

Je pense (et dis) généralement que le jardin demande peu de travail si il est bien pensé et qu’on ne plante pas plus de parterres de jolies petites fleurs que l’on a la capacité physique et le temps de s’en occuper. Et en effet, globalement, sur l’année, mon jardin me demande peu de travail. Le plus gros du travail, à savoir la pelouse, étant pris en charge par le robot tondeuse.

Mais, car il y a un mais, il faut offrir au jardin cette petite dose de travail REGULIEREMENT. Pas 10 heures un mois puis plus rien pendant deux mois. Un petit peu tous les jours ou même une fois par semaine peut suffire mais ne rien faire du tout pendant un mois n’est pas une bonne idée!

Les amateurs de jolis paysages seront donc déçu par cet article

Ce que j’ai appris de mes expériences de cette année

La prairie fleurie

mini prairie fleurie

J’ai beaucoup aimé au printemps et au début de l’été ma petite prairie fleurie. Mais comme je le craignais, l’entretien en fin de floraison n’est pas très agréable. Les liserons ont totalement envahi la prairie qui, avec le poids de la pluie tombée en août, s’est totalement affaissée et ne ressemble plus à rien. Il a fallu tout couper au coupe-bordure.

Bref, je ne referai pas de semis d’annuelles à cet emplacement. Les liserons sont une vraie plaie à cet endroit du jardin. Imposssible de cultiver quoi que ce soit. Je vais donc utiliser cet emplacement pour autre chose. Sans doute resemer de la pelouse sur une partie et utiliser le reste pour planter quelques fruitiers ( je n’ai pas encore de poirier) avec des potirons et courges à leurs pieds.

Liserons

Quant à la prairie fleurie, si j’en veux une, il me faudra trouver un autre emplacement sans liserons.

Vue du jardin en septembre

Les fleurs annuelles

C’est facile de semer des fleurs annuelles. Une couche de terreau à l’automne et un semis direct. Les plantes germent tout de suite et servent de couvert à la terre en hiver, pas besoin de paillis.

Le problème est que j’ai tendance à semer trop serré. Ce qui est bien pour avoir un beau tapis vert pendant l’hiver mais je suis incapable d’éclaircir au printemps. Il faut absolument que j’aprenne à éclaircir ou bien que je sème mes annuelles en pot avant de les replanter au printemps à des emplacements favorables plutôt que les laisser se ressemer n’importe où. Bref, tout cela demande un peu de discipline. Mmmh, ça ne va pas être facile!

Mon parterre pour l’hortensia vanille fraise

Je voulais un parterre blanc et rose. Il m’a semblé qu’ajouter des cosmos rose et blancs serait une bonne idée. Malheureusement, les cosmos n’ont sans doute pas eu assez de soleil ou alors la terre est trop riche pour eux. Conclusion, ils sont énormes, ils ont étouffé vanille-fraise qui cette année est tout moche et en plus ils ne fleurissent même pas!

cosmos qui ne fleurissent pas

Ce qui a bien marché cette année

Les dahlias sont beaux et n’ont pas d’oidium cette année

Les chrysanthèmes sont bien installés et devraient bien fleurir en automne

Les tomates dans la serre sont généreuses. Elles ont besoin de très peu d’arrosage.

J’ai nourri les fruitiers l’an dernier et donc cette année il y a des pommes et des prunes.

A Lire: bicarbonate de soude ou de potassium contre l’oïdium?

Rose
Dahlia pourpre
Dahlia rouge
Dahlia étoile orange
Dahlia orange
Dahlia rose

Les travaux à prévoir pour ce mois de septembre

Nettoyer, nettoyer, nettoyer

Refleurir avec des potées d’automne, asters, chrysanthèmes, cyclamens…

Préparer des potées de tulipes

Peut être quelques choux, poireaux ou salades au potager mais sans se laisser déborder par la charge de travail. L’été a été un peu fatigant, il est peut être temps pour moi de lever le pied.

Je n’oublie pas que le jardinage doit avant tout être un plaisir

SUR LE MÊME THÈME…

7 Comments

  • Reply Caro Lys 17 septembre 2019 at 7 h 29 min

    Je comprends ta déception pour la prairie fleurie. Je l’ai conseillé à quelqu’un qui a trop de terrain et marre de tondre, je ne sais pas si je n’ai pas fait une boulette… j’aurais dû lui conseiller de beaux et grands arbres.. si j’avais plus de place…
    Je me suis rendue compte que  » sans entretien mon œil », il faut qu’on y soit régulièrement en fait.
    Plein de courage pour le nettoyage.
    Bonne journée.

    • Reply Agnès 17 septembre 2019 at 8 h 28 min

      Je pense qu’il faut être bien équipé pour « la tonte » finale, une fois par an. Sans aucune tonte, ici, ça se transformerait rapidement en lande avec ronce et genet. Sinon, pour quelqu’un qui ne veut plus tondre, le robot tondeuse marche bien même sur terrain en pente. Le mien tond environ 3000m carré sans difficulté.

  • Reply Shuki 13 septembre 2019 at 17 h 07 min

    Coucou Agnès, Pour répondre à ta question concernant mes Echeverias Pearl von Nurmberg, eh bien pas de traitement particulier pour elles, même terre avec sable, pas d’engrais, rien ! Il est vrai que les plus grosses ont déjà un certain âge et plus elles grossissent, plus j’ai tendance à les transférer dans des contenants plus importants, mais c’est tout ! Je suppose qu’elles se plaisent bien ici… Et comme les autres, elles passent l’hiver à l’abri. Voilà ce que je peux te dire à ce sujet. Bonne fin de semaine à toi, Shuki

  • Reply shuki 10 septembre 2019 at 17 h 44 min

    Bonsoir Agnès, je crois que nous sommes nombreux à nous lamenter sur l’état de nos jardins après cette sécheresse persistante… Hier soir je me suis réjouie de voir tomber une petite averse mais comme j’avais oublié de refermer le robinet du réservoir, grosse déception !! Malgré tout certaines plantes , comme les dahlias , s’en sortent pas trop mal et les tiens sont beaux… Les succulentes aussi ont bien supporté la situation. Mais je viens de découvrir que mon nouveau yakushimanum est attaqué par le tigre du « rhododendron » ainsi qu’un pieris, très ennuyeux cette bestiole qui suce les feuilles. Mais nous avons commencé à sévir : pyrethre et HE. On verra bien ! Bon courage pour le nettoyage du jardin et à bientôt, Shuki

    • Reply Agnès 10 septembre 2019 at 18 h 29 min

      Bonsoir Shuki. Le soleil fait sont retour et le jardin refleuri. Je te souhaite de réussir à soigner ton rhodo et que le problème ne va pas s’étendre à d’autres rhodo ou azalées si tu en as. Je m’en vais de ce pas admirer tes succulentes. A bientôt

  • Reply catherine 6 septembre 2019 at 10 h 46 min

    au moins tu as quelques beaux dahlias, (pas ici, c’est un crève coeur) et je suis sûre que tout n’est pas moche comme tu l’écris!
    courage pour le nettoyage, nettoyage, nettoyage 😉
    bises et à bientôt

    • Reply Agnès 6 septembre 2019 at 10 h 59 min

      Coucou Catherine. Le buisson de dahlia est encore un peu petit (tu constateras que je n’ai pris que des fleurs en gros) mais au moins ils ne sont pas malades! Je t’appelle dès que le jardin en présentable. Bisous.

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :