Plantes grasses

Les sedums et orpins sauvages au jardin

29 juin 2018
sedum blanc

Succulentes et plantes grasses sauvages: les sedums

On a parfois tendance à penser que seules les plantes achetées en jardinerie méritent une place dans notre jardin ornemental. Les autres plantes dites sauvages, sont traitées comme des mauvaises herbes et arrachées sans même que nous leur donnions une chance de fleurir.

Pourtant la plupart des plantes de nos jardins étaient à l’origine des plantes sauvages quelque part dans le monde.

Prenons l’exemple du camassia

camassia

Cette belle plante bulbeuse est en fait un bulbe sauvage des prairies d’amérique du nord

C’est pourquoi j’essaie le plus possible de laisser une chance aux plantes qui poussent toutes seules dans le jardin. D’autant plus que si elles se sont installées là, c’est qu’elles sont particulièrement bien adaptées au millieu.

J’ai donc donné sa chance au sedum blanc

sedum sauvage

 

Au début je le trouvais juste joli avec ses feuilles charnues et puis il occupait l’espace dans une zone sèche que je n’avais pas encore travaillé.

Puis il s’est peu à peu étalé, il a pris ses aises sur une marche de l’escalier. Le pied est en pleine terre mais la plante s’est développée contre la contremarche en béton et sur des pavés en béton également, orientation plein ouest. On peut donc dire qu’il adore les grosses chaleurs. Et lui au moins, contrairement à mes petites succulentes d’intérieur importées, il ne crame pas au soleil!

Voyez sa floraison cette année

sedum blanc

Il s’agit du sedum blanc ou orpin blanc (sedum album)

sedum blanc

La flore complète de la France de Gaston Bonnier recense 19 sedums différents, c’est à dire des sedums qui poussent naturellement en France et dans les Alpes.

 

J’ai un autre sedum de France au jardin:

Le sedum reflexum ou orpin des rochers, orpin rupestre ou orpin réfléchi

sedum vert mars

Celui-ci n’a pas poussé naturellement au jardin. Je l’ai acheté et conservé tout d’abord en pot et finalement installé en pleine terre il y a 3 ans. La deuxième année de plantation, il a commencé a donné de jolies fleurs jaunes.

Il fleurit en mai/juin et garde un beau feuillage le reste de l’année. Comme les autres sedums, il aime la chaleur, n’est pas exigeant ni en terme de nourriture, ni d’arrosage mais n’aime pas être à l’ombre du feuillage d’autres plantes.

sedum reflexum, sedum réfléchi

 

sedum reflexum, sedum spurium

Grande camomille, sedum reflexum, sedum spurium (orpin bâtard) et sedum spectabile (sur la droite). Floraison du mois de juin.

Vous pouvez vous procurer le sedum reflexum en jardinerie comme, par exemple, chez Botanic ou en graine sur Amazon

Quant à moi, je vais poursuivre ma recherche de plantes sauvages endémiques qui méritent leur place chez elles, au jardin!

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply marie des vignes 29 juin 2018 at 16 h 57 min

    Bonjour c’est magnifique , des feuilles et des felurs superbes bisous et bonne soirée MTH

    • Reply Agnès 29 juin 2018 at 18 h 05 min

      merci , bonne soirée à toi aussi

  • Reply catherine 29 juin 2018 at 11 h 02 min

    j’aime les orpins, dès janvier ou février, ils ressortent de leur sommeil hivernal ici!
    tu as raison de chercher les plantes endémiques locales, je suivrai avec intérêt ton billet futur
    bonne journée

    • Reply Agnès 29 juin 2018 at 11 h 56 min

      je pense qu’une partie des plantes sur ton toit végétalisé sont des plantes européennes. Le problème de mon livre, c’est que j’ai besoin de la fleur pour déterminer la plante.il faut que je prenne soin des boutures pour les voir fleurir un jour.

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :