Plantes grasses

Quand faut-il arroser les Aeoniums?

aeonium

Les aeoniums sont en général des plantes grasses sans soucis. Les problèmes commencent à se poser en cas de fortes chaleurs et surtout de sécheresse et puis quand il fait froid. Les erreurs d’arrosage sont, comme souvent avec les plantes grasses, généralement la cause principale de dépérissement prématuré de la plante.

Faut-il arroser les Aeoniums en été?

Le conseil habituel d’entretien saisonnier pour les aeoniums est de ne pas arroser pendant leur période de repos. Le problème étant que la période de repos ne s’entend pas de la même façon si vous habitez en zone chaude et aride en été ou froide et humide en hiver. C’est rarement les deux à la fois. On ne cultivera donc pas de la même façon l’aeonium sur le pourtour méditerranéen qu’en Bretagne.

En Bretagne et en général au nord de la Loire et en montagne, l’aeonium se cultive en pot et est remisé en intérieur en hiver. Si on a une véranda ou de la place au salon, l’aeonium pourra prospérer en intérieur en hiver.

On le sort en été et c’est là que se pose le problème du positionnement (ombre ou soleil ?) et de l’arrosage.

Le genre Aeonium  est  originaire des îles Canaries au nord-ouest de l’Afrique, où le climat est plutôt stable. Les températures sont douces toute l’année et les jours ensoleillés. La pluie est minime et tombe de décembre à février.

Aeoniums remisés pour l’hiver

Pourquoi remiser les aeoniums en hiver ?

Si les aeoniums restent dans un sol trempé et restent humides, les tiges et les racines pourrissent, surtout si les plantes sont en dormance, donc plutôt en hiver au nord de la Loire et en été au sud.

Au sud, il faut donc planter en sol drainant pour que la plante prospère en hiver.

Qu’est-ce qui tue les aeoniums?

Il semble que la seule chose qui tue ces plantes succulentes super faciles de façon naturelle, est la floraison. Une fois que les rosettes individuelles se sont allongées en fleurs, elles mourront.

Toutes les rosettes d’une colonie ne fleurissent pas en même temps, et il faut des années pour que la plupart des rosettes d’aeonium fleurissent. Profitez du spectacle, puis coupez les tiges à l’endroit où elles rejoignent le tronc.

Au nord de la Loire, pour les aeoniums qui se cultivent en pot, il est difficile d’avoir des périodes chaudes assez longues pour voir apparaitre des fleurs. Les aeoniums sont donc plutôt conservés comme des plantes vivaces.

Certes, les aeoniums qui ne reçoivent pas d’eau en été semblent être au seuil de la mort en septembre. Mais il faut être patient et leur donner une chance jusqu’aux prochaines pluies ou bien un petit arrosage.

En hiver en intérieur, le principal problème que je rencontre est l’arrivée des pucerons en fin d’hiver. Il faut alors traiter au savon noir mais la plante n’aime du tout cela. Les pucerons peuvent tuer la plante.

La conclusion à laquelle je suis arrivée est que vous pouvez choisir d’arroser ou non vos aeoniums en été quand ils ont soif. Je n’arrose pas ceux qui sont entrés en dormance donc en hiver pour la Bretagne mais peut être en été pour vous si votre jardin est très aride.

Une dernière cause de mort des aeoniums est biensûr le gel. Mais ils y sont plus sensibles quand leur terreau est humide. Donc si il fait assez doux chez vous pour les garder dehors en hiver, ils devront être à l’abri de la pluie ou dans un sol drainant pour les jardins du sud.

Mais comment savoir si un aeonium est dormant?

Pour savoir si un aeonium est entré en dormance, parce qu’on craint de trop l’arroser, il faut observer la croissance de la plante. La croissance ralentit après la poussée printanière. Quand elle ne pousse pas on ralentit donc les arrosages, voire on les supprime complètement.

Ils commencent à perdre leur éclat en juillet pour les zones arides et en automne pour les plantes en pots au nord de la Loire. Si vous les rentrez au salon, ne les arrosez plus jusqu’à la fin de l’hiver.

Au jardin au sud, normalement à la fin du mois d’août, les feuilles se sont ratatinées et les rosettes se sont refermées sur elles-mêmes. Cette tactique intelligente et économe en eau révèle des tiges nues, qui donnent un aspect tristounet à la plante. Mais elle reprendra du poil de la bête dès les premières pluies.

Les aeoniums sont finalement les plantes idéales pour partir en vacances ou pour respecter les interdictions d’arrosages.

Les aeoniums poussent-ils plutôt au soleil ou à l’ombre ?

Bonne question! S’ils n’ont pas assez de soleil, ils ont froid et ne poussent pas et si ils en ont trop, ils se dessèchent et même s’ils ne meurent pas, ils sont tout moches.

Je crois qu’ils aiment la mi-ombre. Il faut donc tester plusieurs emplacements au jardin pour les plantes en pots et choisir tout de suite la mi-ombre pour les jardins chauds du sud.

En intérieur en hiver, je place les miens (quand j’ai de la place) directement derrière une vitre au sud-ouest. Ils semblent apprécier cet emplacement.

Au sujet de l'auteur

Agnès

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.