Plantes grasses

Les succulentes et les plantes grasses ont-elles besoin d’engrais?

19 avril 2018
Echeveria

Comment nourrir les succulentes et les plantes grasses?

La fertilisation des plantes grasses

On pense souvent que les succulentes n’ont pas besoin d’être fertilisées. C’est vrai pour une partie des succulentes qui vivent en extérieur, en pleine terre ou dans un jardin recréant leur environnement d’origine.

Mais en réalité, les succulentes que l’on garde à la maison, en intérieur et même les joubarbes qui vivent dehors, seront plus belles et pousseront plus vite si on leur donne un peu d’engrais.

Dans la nature la plante peut étaler ses racines en surface et en profondeur pour aller capter les nutriments dont elle a besoin. L’activité microbiologique du sol et les déchets organiques créent un environnement adapté pour la plante.

Ce n’est évidemment pas le cas dans un pot. Il faut donc aider la plante si on veut qu’elle soit belle et pousse bien.

Les engrais auront un impact sur la croissance et aussi sur la floraison et la couleur.

Mammillaria en fleurs

Mammillaria

Quel engrais pour mes succulentes ?

L’engrais habituellement recommandé est un dosage NPK équilibré ou faible en azote.

On trouve dans le commerce des engrais adaptés aux succulentes et cactées. Ces engrais sont destinés aux plantes d’intérieur. On peut aussi utiliser un engrais géranium ou un engrais tomates. Dans ce cas on dilue 2 fois plus que pour les fleurs. Les succulentes étant plus sensibles aux brûlures.

On peut aussi nourrir les sedums et les joubarbes, surtout celles qui sont en pots. J’arrose les joubarbes en pots avec un engrais plantes fleuries mais pas l’année d’un rempotage parce que les terreaux sont déjà enrichis. Je dilue 2 fois plus que pour un géranium.

J’utilise aussi l’engrais fleurs pour le kalanchoé.

Pour les plantes en pleine terre comme les sedums, un bon compost ou bien un terreau enrichi conviendra.

joubarbes

Quand fertiliser les succulentes et les plantes grasses ?

Il faut respecter la période de repos en hiver. On nourrit les plantes dès qu’elles reprennent leur croissance. Certaines, comme le Kalanchoé, démarre assez tôt dans la saison.

Généralement, je ne fertilise qu’au printemps.

Si la plante pousse rapidement et est déjà belle, je ne fertilise pas. Je ne fertilise pas non plus après un rempotage.

En conclusion, les succulentes et les plantes grasses sont comme les autres plantes. C’est en les observant que l’on sait ce dont elles ont besoin.

 

Vous aimerez peut être aussi

5 Comments

  • Reply Sylvie Enfin moi 25 avril 2018 at 19 h 13 min

    Vraiment interssant cet article
    Merci de tes conseils
    Bises

  • Reply Nathalie 23 avril 2018 at 8 h 36 min

    J’ai tendance à leur laisser vivre leur vie à mes petites succulentes diverses et variées, et tu as raison, je devrais les nourrir un peu en ce moment ; j’ai de l’engrais plantes fleuries de balcon, je vais donc bien le diluer et le donner à mes joubarbes et mon Kalanchoé (penses tu que je peux le rempoter maintenant ?? il va bientôt finir sa floraison …). Merci pour tous tes conseils Agnès, je te souhaite une belle semaine 🙂

    • Reply Agnès 23 avril 2018 at 8 h 56 min

      Tu peux rempoter ton kalanchoé dès la floraison terminée. Il aime bien les bons terreaux enrichis et l’engrais, l’eau aussi (pas beaucoup mais régulièrement). Tu peux le mettre dehors à partir de la mi-mai car à l’intérieur il se fait attaquer par les cochenilles. le kalanchoé est assez difficile à faire refleurir si les conditions ne sont pas bonnes (trop sec, trop chaud). Il lui faut beaucoup de lumière et de chaleur mais pas trop de soleil direct. Un coin à l’ombre dans une veranda est l’idéal pour provoquer la floraison au printemps.

  • Reply Marion B. 19 avril 2018 at 7 h 57 min

    Bonjour,
    Si la croissance ou la multiplication semblent correctes, il peut y avoir le problème d’une floraison rarissime. Est-ce uniquement lié à la nature du sol ? Je reconnais n’avoir jamais nourri mes joubardes en rocaille, qui n’ont fleuri qu’une fois (et demi !) en 20 ans !
    Merci pour ton mini-guide que je m’apprête à télécharger.

    • Reply Agnès 19 avril 2018 at 8 h 21 min

      La difficulté du fleurissement vient surtout pour les plantes qui viennent d’on ne sait trop où et donc on ne connait pas bien les besoins. Certains cactus par exemple ont besoin de froid et d’autres pas. Les joubarbes alpines devraient fleurir en rocaille sans aide. Je n’ai pas de joubarbes de rocailles. Toutes les miennes sont en pleine terre (plutôt riche et humide) ou en pot, dans un terreau riche.Tu devrais peut être essayer de nourrir un peu tes joubarbes pour voir s’il y a une différence avec ou sans engrais. Dis-moi si tu as des difficultés à voir le mini-guide. J’ai parfois un peu de mal avec le côté technique du blog!

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :