Jardin

L’agriculture urbaine – Le projet R-URBAN

Agrocite_inauguration

Connaissez-vous l’agriculture urbaine et jardins partagés?

L’idée d’une agriculture durable et respectueuse de l’environnement et de l’humain fait peu à peu son chemin. Les habitants des villes semblent eux-mêmes sensibles à cette problématique non seulement du bien mangé mais aussi du vivre ensemble.

De nouveaux projets de jardins urbains, partagés ou pas, naissent et qui deviennent, pour certains, vraiment sérieux (pas simplement un jardin communautaire pour s’amuser) avec un objectif de nourrir les urbains, de leur fournir des produits frais avec une agriculture de proximité et donc urbaine.

Face à ce constat j’ai souhaité répertorier quelques projets innovants qui préfigurent la vie et l’alimentation des urbains de demain.

Le projet R-URBAN

Projet Pilote d’écologie urbaine participative :

Un joli nom marketing et dans l’air du temps, mais y a-t-il réellement un projet d’avenir là-dessous ?

Au-delà du blabla, ce projet à créer L’agro-cité, un jardin de 60 parcelles individuelles et collectives à Colombes. Les habitants du quartier peuvent donc y cultiver leur petit jardin et aussi participer à des ateliers de jardinage, compost, phytoépuration…L’idée de recyclage est également au cœur du concept. Le projet R-URBAN tente d’essaimer dans d’autres villes de région parisienne en aidant les municipalités à mettre en place leur propre projet.

Agrocite_inauguration
inauguration agro-cité

Donc pas grand-chose de nouveau vous me direz, si ce n’est les animations, car de nombreuses communes avaient gardé ce concept de jardins familiaux et ouvriers à travers le temps. Cependant, les mairies s’intéressent plus à ces jardins et micro-fermes  car  au-delà de la production de légumes, ces jardins jouent un rôle de sociabilité, de solidarité, de lutte contre l’obésité, d’éducation environnementale et de gestion des déchets. Un jardin ne résoudra pas tous les problèmes des quartiers pauvres mais peu y créer une certaine qualité de vie et de la convivialité.

Le projet R-URBAN n’est pas le seul

Selon le Réseau national des jardins partagés, plus de 1000 jardins sont cultivés collectivement en France. Certains de ces jardins bénéficient d’une aide financière dans le cadre des contrats de ville.

Une étude réalisée en 2014 pour le CGET valide l’hypothèse selon laquelle les jardins partagés contribuent à renforcer le lien social. Ces jardins permettent à des personnes isolées ou fragiles de sortir de chez elles et de rencontrer leurs voisins sans pour autant s’engager dans une activité collective contraignante. Ce qui ne veut pas dire que les conflits entre les usagers n’existent pas. C’est pourquoi certains jardins sont animés par des animateurs des associations ou de la mairie.

Sources :

http://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr

http://fondation-terresolidaire.org/s-engager/r-urban/

http://r-urban.net/

R-urban

Au sujet de l'auteur

Agnès

4 Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BOX Permacool – Une jolie box pour découvrir le jardinage





pub

Publicités